Carnet de route

sortie tous Azet muts

Sortie :  Ski de rando du 27/01/2018

Le 31/01/2018 par guiraudie guy

Sortie tous Azet muts,

 

Les grosses chutes de neiges de la fin de semaine ont permis de refaire un manteau neigeux appréciable avec une belle épaisseur de poudreuse. L'équipe de ce week-end, respectant une certaine parité, tout du moins s'en approchant, se composait de Carine, Cécile, Philippe, Olivier et moi-même.

Les conditions nivo nous ont amené à la prudence, et pour gagner du temps nous avons emprunté les œufs d'Espiaube pour rejoindre le lac de l'Oule, où déjà une première descente dans la neige fraiche de la nuit nous attend. Du lac nous mettons les peaux pour rejoindre le refuge du Bastanet à 2h30 de là. Les paysages aux couleurs noir et blanc occupent nos yeux, tandis que nos skis occupent nos jambes, et le cheminement occupe ma tête. Une halte repas au refuge du Bastanet nous redonne le jus nécessaire pour brasser la bonne couche de neige et rejoindre le col de Bastan. Le ciel qui était jusque-là clément (et non lac léman!) commence à se voiler de brume et c'est dans le brouillard givrant que nous remontons l'arête du Pichaley, crampons aux pieds et de la neige jusqu'à mi-cuisses par endroit. Une belle et longue bavante plus haut, le grand cairn et ses oripeaux de tissus de prières boudhistes (!?) atteste que nous sommes bien au sommet. Nous dépeautons dans le blizzard (comme c'est blizzard!) qui givre nos masques, et c'est à tatons que nous skions la pente qui devrait dominer la station. Une brêche dans le voile brumeux nous permet d'apercevoir le téléski juste en dessous, point de mire qui nous manquait du sommet. Plus bas une rapide négo avec le perchman nous permet d'emprunter à l'oeil un téléski pour rejoindre, plus vite qu'en peau, les pistes plus haut qui nous ramèneront au parking d'Espiaube. Dure journée couronnée d'une bonne bière suivie d'une agréable soirée où les amuses gueules de l'apéro ont rapidement donné suite au repas arrosé de (bon) rouge. Dimanche matin, comme annoncé il fait grand beau et froid. Après un bon grattage, sans tirage, des vitres de la voiture nous partons pour le petit village de Ens juste en face de Azet où après avoir répété les sempiternels préparatifs et test de DVA nous partons sur un beau manteau neigeux et sous les arbres aux branches encore lourdement chargées de neige. Les 1000 mètres de montée jusqu'au Cap de Laubère nous laissent le temps d'en prendre plein les yeux, et les arrêts photos deviennent fréquents. La qualité de la neige laisse augurer une belle descente. Quelques pauses, conversions et heures plus haut, nous posons nos skis au col pour rejoindre à pied le sommet vingt mètres au dessus. Cap de Laubère, joli belvédère qui nous laisse découvrir en fond de vallée le pic de Lustou et la grande muraille du Batoua. Les peaux enlevées, les chaussures bouclées, les fix verrouillées et nous lachons nos spatules dans ces belles combes, tracant de belles courbes ( plus au moins régulières ou ponctuées de larges trous, stigmates de chutes non maitrisées!). Peu importe la manière apparemment l'ivresse est là pour tous. Attention redoublée sur un passage où les rochers affleurent, légère remontée en poussette pour basculer sur la dernière descente au dessus du village où les dernières godilles nous ménent. Il est 14h00, nous pique-niquons assis sur le mur du cimetière (!) face à la belle descente que nous venons de faire.

CLUB ALPIN FRANCAIS DE FIGEAC
OIS - MAISON DES SPORTS
RUE DE LA PINTRE
46100  FIGEAC
Contactez-nous
Tél. 05.65.34.00.28
Permanences :
mardi jeudi 18:30-21:00
Agenda