Carnet de route

Chassé-croisé

Le 28/07/2019 par Yves BOUSSARD

Les juilletistes et les aoûtiens pouvaient faire cause vttiste commune ce Dimanche, et ailleurs que dans des bouchons peu futés!

Alors, profitons d'une chute bienvenue des températures associée à la chute concomitante de quelques ondées tue-poussière, se sont dit quelques vieux Cafeux figeacois.

Ce Samedi pluvieux entamé dans un Champo déserté puis poursuivi dans un amas de cartons déménageurs chez Véronique, heureusement arrosé de libations principalement champenoises accompagnées de succulentes mignardises (les courgettes au curry en ont ravi plus d'un.e, je ne vous dis que ça!) a fait naître dans l'esprit alcoolo-brumeux de rescapés spectateurs d'un tour de France amputé l'envie d'aller faire un tour dominical pour s'aérer enfin.

Nul ne sait si les yeux humides à l'heure des adieux provenaient d'une recrudescence des pluies, de la constatation inéluctable du départ de Véronique vers ses nouvelles pénates ponotes (https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Puy-en-Velay), ou des deux!

Tiens-nous au courant Véro, il n'y a pas que la dentelle, la verveine (sous sa forme digestif!) et les lentilles au Puy, il doit bien exister des sentiers secrets comme on les aime.

Donc, un évident rapprochement d'idée nous fait passer du champagne à "chez Champagne" et rendez-vous est pris pour un départ d'Asprières.

Comme d'habitude, d'autres libations vespérales et excessives en ont fait renoncer certain.e.s, tant pis (mais j'ai les noms). A 9h cinq fringants pédaleurs quittent la civilisation pour enquiller les sentiers aveyronnais: Jacques, Jean-Guy, David, Yves N et Yves B.

Les nouvelles du front: il a beaucoup plu, ce qui est pentu est raviné, quelques branches cassées obstruent le passage, les genets se déchargent volontiers de leurs gouttes de pluie au passage (du premier surtout), les racines glissent à souhait mais pas forcément dans la bonne direction, les ronces vous tendent leurs tentacules, heureusement le terrain n'est pas argileux. Finies les récriminations du départ: "il fait trop froid", "il y a trop de cailloux", "les montées sont trop
raides", "les descentes aussi d'ailleurs"; quelques ranquettes bienvenues ont vite fait de réchauffer les organismes, de modeler les chaussures neuves de Jacques à son pied (ou l'inverse?), de parfaire
l'adéquation entre Yves N et son nouveau cube 29'' et de rappeler à Jean-Guy que les douleurs plantaires sont peu compatibles avec la marche.

Un passage descendant et sans anicroche au lieu-dit "la clavicule du Patrice" (km 1.2) et la randonnée peut se poursuivre (cf trace jointe)!

Bien sûr, les vues sur la vallée du Lot sont à croquer, les singles chahuteurs en descente et le vallon ombragé de Tournhac de pures merveilles, la remontée jusqu'à Sonnac en fête un appel à partager le vin d'honneur municipal (on résiste); le menhir bordant le sentier et l'heure s'avançant nous incitent toutefois à abandonner la descente prévue vers la grotte/chapelle St Roch et sa remontée pistasseuse pour rallier l'église d'Asprières et sacrifier à une descente de bière bienvenue.

Alors à Dimanche prochain?

@+ Yves







CLUB ALPIN FRANCAIS DE FIGEAC
OIS - MAISON DES SPORTS
RUE DE LA PINTRE
46100  FIGEAC
Contactez-nous
Tél. 06.89.53.65.24
Permanences :
mardi jeudi 18:30-21:00
Agenda