Carnet de route

ski de rando vallée de la Géla 22 et 23 février

Le 26/02/2008 par
 

Hé oui! il y a des sorties qui atteignent les 100 % de réussite. Celle ci était plutôt intemporelle, car on ce serait facilement cru au mois de mai. Contrairement à ce que je pouvais penser nous avons pu chausser les ski à trois cents mètres de la voiture. Détails: Au départ 4 valeureux skieurs ; Laurent Gaide, Jérôme Gagnaire, Manu Alric ( trois nouveaux venus au club, qui laissent espérer une nouvelle dynamique dans l'activité au caf de figeac) et moi-même. Départ du Plan, route d'espagne, aprés Saint lary. Arrêt à la cabane de la Géla où nous avons passé la nuit. Le samedi aprême nous sommes monté au col de Port vieux (+ 900 m depuis la voiture). Le groupe est homogéne, et nous avançons d'un bon pas. Vers 16h00 tout le monde arrive au col et se prépare pour la descente. La neige nous surprend par sa qualité, et c'est sur une neige de printemps transformée que nous enchainons les virages. Je constate que le groupe est bien plus homogéne que je ne pensais, en voyant Laurent,Jérôme et Manu sur les spatules (aucun de nous ne nous connaissions avant). La soirée ce passe comme toutes les soirée dans une cabane à 4 places, avec vin au repas et cognac au digo (hips!). Le dimanche matin il ya beaucoup de vent, mais le ciel est tout étoilé. En route pour un autre col dont l'accés est gardé par un verrou rocheux rendu délicat par une neige profonde. Aprés avoir bataillé et brassé dans la neige à cet endroit, nous accédons à un plateau supérieur sous les falaises Est du cirque de Troumouse pour pousuivre jusqu'au refuge de Barroude (2377m). Une petite halte curieuse pour se rendre compte de l'état du refuge (vieux reflexe de randonneur à la recherche de gîte pour de futures randonnées), un petit casse-croûte, pour ensuite ce diriger vers un col qui nous ménera au sommet du pic dePort vieux. Le cheminement est évident, mais il nous faut perdre un vingtaine de mètres de dénivellé, pour remonter par une série de dolines. Une grosse heure plus tard, vers 2700 mètres, nous laissons les skis au pied d'une arête rocheuse qui nous guide jusqu'au sommet. De là-haut (2723m), superbe point de vu d'où nous pouvons apercevoir la rando de la veille et découvrir d'autres itinéraires . La descente, dont chacun a pu imaginer les virages tout au long de la montée, peut enfin commencer. C'est un moment dont chaque skieur essai de profiter à sa façon, trouver la bonne exposition pour avoir la meilleure neige possible permet d'optimiser les sensations et "rentabiliser" la montée. A en voir les visages de mes trois compagnons, nuls doutes qu'il y a eu optimisation!!!

Le verrou qui nous faisait obstacle à la montée est plus ou moins passé facilemment, chacun adaptant son style à la circonstance. Ce "petit" détail passé nous profitons allègrement de la neige chauffée par le soleil et enchainnons virages sur virages dans un confort que seuls les skieurs amateurs de neige de printemps peuvent imaginer... Les images de ce week-end resteront sûremment gravées un bon moment dans nos têtes...jusqu'à ce qu' une autre sortie en montagne viennent les remplacer.


Guy guiraudie.

CLUB ALPIN FRANCAIS DE FIGEAC
OIS - MAISON DES SPORTS
2 AVENUE DU GAL DE GAULLE
46100  FIGEAC
Contactez-nous
Tél. 05.65.34.00.28
Permanences :
mardi jeudi 18:30-21:00
Agenda