Carnet de route

Conte de la trace vague

Sortie :  du

Le 31/05/2015 par Yves BOUSSARD

Conte de la trace vague:

 

Après les orgies passées de circuits plus ou moins lointains, et nonobstant la commerciale fête des mères, nous revenons à nos classiques avec un projet en pétales autour de St Jean de laur.

 

Départ du gouffre de Lantouy pour 9 vélocipédistes; il faut noter le vélo neuf de Xavier, qui fait son grand retour parmi nous, et la présence de Shiju, étudiant chinois de l'IUT.

 

Sous le soleil, la montée par Gaiffié nous est interdite par un panneau impératif, donc premier accroc au programme et choix final d'un échauffement routier jusqu'au GR. Faut-il y voir un acte manqué (réussi!) de ceux qui connaissent l'infernale piste caillouteuse qui double l'asphalte? Toujours est-il qu'on oublie le détour par Gaillac en économisant ainsi km et dénivelé dans la moiteur qui s'annonce.

 

Le long morceau de single/GR65 est bienvenu, car ombragé à souhait et pourvu de multiples lavoirs et points d'eau, propices à des rencontres de marcheurs plus ou moins bavards. Les bouses traversées permettent à certains de décorer vélos, chaussures et molets au choix.

 

A proximité de Limogne, Jacques, encore lui, sort un conséquent paquet de crêpes du matin, accompagné d'une bouteille de cidre! Certains esprits chagrins vont jusquà insinuer que c'est pour s'affranchir d'une très (trop?) ancienne promesse d'une pizza-partie autour de son four à bois... Seul l'avenir nous le dira.

 

Nous repiquons vers St Jean, toujours à l'abri du soleil, entre murets typiques du causse et végétation envahissante parfois et piquante souvent, et y traçons une nouvelle boucle, en longeant des ruines de moulin à vent. C'est là que nous décidons d'abandonner le projet initial prévu en crête. Nous plongeons vers le vallon ombragé de l'Oule par une pistasse caillouteuse et pentue à souhait, parfait banc d'essai pour suspensions, freins et avant-bras.

 

Que dire de la descente de ce vallon? Elle est toujours aussi ludique, surprenante et enthousiasmante. La banane est de mise sur tous les visages, surtout quand Antoine termine une figure acrobatique de son cru le séant dans une belle flaque!

 

Après un détour par le gouffre de l'Oule, nous finissons autour de Lantouy avec l'indispensable passage de la digue, de plus en plus branlante malheureusement.

 

Belle matinée, 30 km pour 660 m de dénivelé malgré la chaleur lourde.

 

Yves







CLUB ALPIN FRANCAIS DE FIGEAC
OIS - MAISON DES SPORTS
2 AVENUE DU GAL DE GAULLE
46100  FIGEAC
Contactez-nous
Tél. 05.65.34.00.28
Permanences :
mardi jeudi 18:30-21:00
Agenda